Coronavirus dans le monde : le président de la Banque mondiale demande une réduction de la dette des pays pauvres

Coronavirus dans le monde : le président de la Banque mondiale demande une réduction de la dette des pays pauvres
Coronavirus dans le monde : le président de la Banque mondiale demande une réduction de la dette des pays pauvres - © NICHOLAS KAMM - AFP

Une coopération internationale et une réduction de la dette des pays pauvres sont nécessaires pour surmonter les conséquences économiques de la pandémie de coronavirus, a déclaré vendredi au journal italien La Stampa David Malpass, le président de la Banque mondiale, peu avant une réunion en vidéoconférence du G20.

"Certains pays connaissent actuellement une forte reprise, dont nous allons tous bénéficier", a souligné M. Malpass en référence à l’économie mondiale. "Mais pour garantir une reprise solide, la croissance doit venir des pays les plus pauvres. Pour que leurs niveaux d’endettement deviennent plus viables, il faut qu’ils soient plus bas", a affirmé le président de la Banque mondiale, ajoutant que cela permettrait aux pays concernés de consacrer des ressources à l’éducation, la santé et l’environnement.

M. Malpass a souligné la difficulté d’approvisionnement et d’accélération des campagnes de vaccination des pays pauvres. "J’espère avoir plus de 3 milliards de dollars de budget vaccination d’ici mars et avril", a-t-il ajouté.

Les ministres des Finances du G20 et les dirigeants des banques centrales se réunissent en vidéoconférence vendredi.

La secrétaire au Trésor américaine Janet Yellen a appelé jeudi les pays du G20 à accroître leur soutien aux pays pauvres, pour les aider à se fournir en vaccins afin de permettre à l’économie mondiale de repartir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK