Coronavirus aux USA : pour 79% des Américains, les maladies infectieuses sont une menace pour la sécurité intérieure

Les Américains ont désormais plus tendance à considérer les maladies infectieuses comme une menace majeure à la sécurité nationale, plus que toute autre problématique, un net changement alors que le coronavirus bouleverse le monde, indique ce lundi un sondage.

Selon le centre de recherches Pew, 79% d'entre eux décrivent la propagation de maladies infectieuses comme une menace majeure pour les Etats-Unis, contre 73% disant la même chose du terrorisme ou de la prolifération des armes nucléaires.

Changement de perceptions

La pandémie de Covid-19 a radicalement changé les perceptions. Seuls 52% des Américains considéraient les maladies infectieuses comme une menace majeure en 2014, quand Pew avait posé la question en pleine épidémie d'Ebola en Afrique.


►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus  


Plusieurs experts ont déjà prédit que le nouveau coronavirus allait modifier les priorités pour la sécurité nationale américaine et la recherche, comme lorsque les attaques du 11 septembre 2001 avaient braqué les projecteurs sur le terrorisme et le monde musulman.

Au délà des lignes partisanes

Pew, qui a interrogé 1000 Américains, indique que cette nouvelle préoccupation transcende les lignes partisanes et générationnelles.

77% des personnes interrogées soutenant ou penchant vers le parti républicain jugent que les maladies infectieuses sont une menace sérieuse, un peu moins que les 82% de démocrates disant la même chose.

Le fossé est en revanche énorme concernant le changement climatique: 88% des démocrates le considèrent comme une menace majeure, contre seulement 31% des républicains.

Le sondage a été effectué par téléphone du 3 au 27 mars, avec une marge d'erreur de 3,7 points de pourcentage.
 

Une messe du dimanche de Pâques un peu spéciale, aux USA (sujet JT):

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK