Coronavirus aux USA : le Sénat approuve un nouveau plan de 500 milliards de dollars

Ambulance devant le Capitole de Washington, ce 21 avril 2020
Ambulance devant le Capitole de Washington, ce 21 avril 2020 - © SAUL LOEB - AFP

Le Sénat américain a adopté mardi à l’unanimité un nouveau plan de près de 500 milliards de dollars pour soutenir les PME durement frappées par la crise liée au Covid-19, aider les hôpitaux et renforcer le dépistage du coronavirus.

Soutenu par Donald Trump, ce texte comprend une enveloppe de 320 milliards de dollars qui seront déboursés sous forme de prêts aux entreprises de moins de 500 employés.

Il inclut également 75 milliards d’aides pour les hôpitaux, 25 milliards pour le dépistage du coronavirus, ainsi que 60 milliards de prêts destinés à d’autres secteurs impactés par l’économie, notamment dans l’agriculture.

Le plan devra être soumis à un vote final à la Chambre des représentants plus tard cette semaine avant d’être promulgué par le président américain.


►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus


Ces nouveaux fonds viendront s’ajouter à 349 milliards déjà dépensés pour financer des prêts destinés aux PME, qui avaient été approuvés fin mars dans le cadre d’un plan historique de 2000 milliards de dollars de soutien à l’économie américaine.

Les prêts sont octroyés aux PME par des banques mais l’Etat fédéral les garantit, en s’engageant à annuler la dette si l’entreprise bénéficiaire garde ses employés ou réembauche ceux qui ont été licenciés d’ici au 30 juin.

La Chambre des représentants ne pourra pas opter pour un vote à l’unanimité car des élus ont menacé de s’y opposer. Elle devra donc rappeler ses parlementaires à Washington, probablement dès jeudi, a indiqué mardi le chef de la majorité démocrate, Steny Hoyer.

Il s’est dit confiant qu’une majorité des 429 élus pourraient être présents, soit un nombre suffisant pour autoriser ce vote, qui pourrait toutefois prendre plusieurs heures à cause des mesures de précaution pour éviter la propagation du virus. Les parlementaires pourraient ainsi entrer par petits groupes dans l’hémicycle.

Le plan a été approuvé à l’unanimité par une poignée de sénateurs, certains portant des masques dans les couloirs du Congrès, pour éviter de rappeler tous les élus en pleine pandémie.

Nouveau vaste plan en vue

Une fois cette nouvelle aide aux PME définitivement adoptée, les parlementaires veulent commencer à négocier un nouveau vaste plan de soutien à l’économie américaine.

Donald Trump a détaillé, dans un tweet mardi, certaines de ses grandes priorités pour ce prochain volet : "des allègements budgétaires pour les Etats/collectivités locales", des investissements "dans les infrastructures", "des aides fiscales" destinées aux secteurs de la restauration, des divertissements et du sport, ainsi que des "réductions des charges salariales pour augmenter la croissance économique".

Les chefs démocrates du Congrès ont affirmé mardi que ce nouveau plan d’aide devrait être "vaste" et apporter un "changement en profondeur".

Surnommé "Cares 2", il "devra reconnaître que la clé pour que les Américains reprennent le travail et garantir la sécurité économique sera de placer la santé et la sécurité des Américains avant tout et de vaincre ce terrible virus", ont écrit la présidente démocrate de la Chambre Nancy Pelosi et le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer,

Le premier volet de l’aide aux PME a été critiqué car de grandes entreprises ont pu en bénéficier tandis que de petites entreprises et organisations n’ont pas été sélectionnées.

Pour tenter cette fois d’améliorer l’accès aux prêts des petites structures, qui n’ont parfois pas de relations aussi étroites avec les grandes banques, 60 milliards de dollars seront cette fois distribués exclusivement par de petites banques.

Plus de 1,6 million d’entreprises ont déjà pu toucher des fonds, selon les chiffres de l’administration Trump.

Sujet du 17 avril :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK