Coronavirus aux Pays-Bas : une nuit plus calme après plusieurs jours de violences

Coronavirus aux Pays-Bas : une nuit plus calme après plusieurs jours de violences
Coronavirus aux Pays-Bas : une nuit plus calme après plusieurs jours de violences - © Tous droits réservés

La police néerlandaise a arrêté 51 personnes mercredi soir pour menaces d’émeutes ou appels à la violence aux Pays-Bas, bien moins que lors des nuits précédentes, a-t-elle rapporté jeudi.

Des jeunes ont été arrêtés dans la rue à Den Bosch, Bemmel et Leiden. Un habitant âgé de 19 ans a notamment été interpellé pour avoir jeté une pierre sur une voiture de police, un autre pour avoir détruit un véhicule sur la voie publique.

A Amsterdam, une voiture de police a également été endommagée après l’explosion d’un feu d’artifice. Les policiers ne se trouvaient pas dans le véhicule.

Le chef de la police, Willem Woelen, a indiqué que des groupes de jeunes continuaient à se rassembler après le couvre-feu dans un certain nombre de villes, à La Haye, Amsterdam, Rotterdam et Groningen entre autres.

De violentes protestations ont éclaté depuis l’entrée en vigueur d’un couvre-feu samedi.

Journal télévisé 27/01/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK