Coronavirus aux Etats-Unis : l’épidémie dépasse les 600.000 morts

Plus de 600.000 personnes sont décédées du Covid-19 aux Etats-Unis depuis le début de la pandémie, selon les chiffres mardi de l’université Johns Hopkins, un sombre cap venant rappeler que des centaines d’Américains meurent toujours chaque jour du coronavirus, malgré la campagne de vaccination.

Ce "triste jalon", selon les mots du président Joe Biden, intervient au moment où le pays continue d’achever sa réouverture. Quasiment toutes les restrictions ont été levées mardi en Californie, Etat le plus peuplé. Et New York a atteint les 70% d’adultes ayant reçu au moins une dose de vaccin, permettant au gouverneur d’annoncer là aussi la levée des dernières restrictions.

Les Etats-Unis sont de loin le pays enregistrant le plus lourd bilan lié au coronavirus, selon les données officielles communiquées par les autorités dans le monde, devant le Brésil et l’Inde.

Le variant Delta inquiète

La Chambre des représentants a observé lundi un moment de silence en l’honneur des 600.000 personnes décédées.

Le nombre de décès quotidiens a donc fortement baissé, mais il se situe toujours à plus de 300 par jour en moyenne, selon les Centres de lutte et de prévention des maladies (CDC).

Et le nombre de nouveaux cas quotidiens s’est récemment mis à stagner, s’installant sur un plateau d’environ 13.000 cas recensés chaque jour.

Dans ce contexte, les experts s’inquiètent de l’arrivée du variant Delta, initialement apparu en Inde.

"Sa transmissibilité est plus élevée" et "il pourrait être associé à des cas plus sévères", a averti la semaine dernière le Dr Anthony Fauci lors d’un point presse de l’équipe de la Maison Blanche en charge de la gestion de la crise sanitaire. Ce variant représente actuellement environ 10% des cas dans le pays.

Variant Delta: JT 11/06/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK