Coronavirus : au Royaume-Uni, fin de l’isolement pour les cas contact vaccinés

C’est un nouveau pas vers le retour à la normale au Royaume-Uni : malgré la vague de contaminations au Covid-19 due au variant Delta, les cas contacts vaccinés n’ont plus à s’isoler à partir de lundi en Angleterre.

Fort du succès de la campagne vaccinale (plus des trois quarts des adultes complètement vaccinés), le gouvernement de Boris Johnson a levé mi-juillet la quasi-totalité des dernières restrictions en vigueur, comme le port du masque, la distanciation physique ou les jauges dans les salles de spectacle.

Si la catastrophe sanitaire annoncée par certains n’a pas eu lieu, le nombre de contaminations, après un pic début juillet attribué par beaucoup à l’Euro de foot, reste élevé, proche de 30.000 par jours.

Cela a conduit des millions de Britanniques pendant l’été à se retrouver contraints à l’isolement car infectés ou cas contact, perturbant le fonctionnement des transports, de l’hôtellerie-restauration et les approvisionnements des supermarchés voire stations-service.


►►► Variant Delta : injecter une troisième dose de vaccin, la décision fait débat au Royaume-Uni


A partir de lundi en Angleterre, les cas contacts complètement vaccinés (et les mineurs) n’auront plus à rester chez eux mais il leur sera recommandé de porter un masque et de subir un test PCR. Une mesure similaire s’appliquera en Irlande du Nord, tandis que les règles d’isolement ont déjà été assouplies récemment en Ecosse et Pays de Galles.

A partir de lundi, une série d’entreprises vont proposer des bons d’achat pour des vêtements, des vacances ou des abonnements à des salles de gym à ceux qui viendront se faire immuniser.

Sur le même sujet...

JT du 11/06/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK