Coronavirus au Portugal : les autorités poursuivent dans leur stratégie de déconfinement graduel

Le Portugal est entré lundi dans la troisième phase d’un déconfinement progressif entamé il y un mois, avec la réouverture des centres commerciaux, de l’intérieur des cafés et des restaurants, des salles de spectacle, des lycées et des universités.


A lire aussi : Coronavirus : le Portugal rouvre les musées, les terrasses de café et les collèges


Entre la mi-janvier et la mi-mars, les autorités du pays avaient imposé un confinement général strict pour endiguer une violente troisième vague de l’épidémie de coronavirus. Une dizaine de municipalités affichant un taux d’incidence trop élevé n’ont pas suivi le mouvement de déconfinement.

Les contrôles à la frontière espagnole seront maintenus au moins jusqu’à la fin du mois, de même que l’obligation pour les voyageurs arrivant au Portugal de présenter un test négatif, voire d’observer une quarantaine.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Le gouvernement de Lisbonne a toutefois assoupli vendredi les restrictions de voyage en vigueur depuis fin janvier, en levant suspension des vols avec le Royaume-Uni et le Brésil pour les déplacements jugés essentiels.

La prochaine et dernière étape de la levée graduelle des restrictions sanitaires est prévue dans deux semaines, avec notamment le retour d’évènements publics en extérieur si l’évolution de la situation sanitaire le permet, a indiqué l’exécutif socialiste.

En parallèle de la réouverture des établissements scolaires, qui avait commencé par les crèches et des écoles primaires, les autorités ont lancé une campagne de dépistage et de vaccination du personnel enseignant. Ce week-end, près de 170.000 enseignants et autre personnel scolaire ont reçu leur première dose de vaccin anti-Covid.

Au total, pour une population d’environ 10 millions d’habitants, le Portugal a administré 2,5 millions de doses de vaccin, et 650.000 personnes ont reçu leur deuxième dose.

Déconfinement progressif au Portugal: JT 19/04/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK