Coronavirus au Maroc : l’opération de passage du détroit de Gibraltar annulée cette année

L’opération Marhaba n’aura pas lieu en 2020 pour les Marocains résidant à l’étranger. Tous les ans, cet événement, dont le nom signifie littéralement "bienvenue" en arabe, permet d’encadrer le retour des expatriés au pays par le détroit de Gibraltar, entre le Maroc et l’Espagne. Mais cette année, la crise sanitaire du covid-19 est passée par là.

Selon le ministre marocain des Affaires étrangères, il est trop tard pour lancer le processus de l’opération, qui devait s’ouvrir le 15 juin, mais nécessitait une préparation en avril. En effet, en plus d’encadrer l’ouverture de la frontière, l’opération Marhaba consiste aussi à accueillir le mieux possible les personnes de l’étranger : soutien logistique, animations, événements culturels, etc.


►►► À lire aussi : Coronavirus : des vols de rapatriement organisés début juin pour des Belges bloqués au Maroc


D’autant plus que le Marhaba 2020 coïncidait avec la fête de l’Aïd el-Kébir, qui aura lieu en juillet. Comme le note le journal espagnol El País, de nombreux Marocains étaient alors susceptibles de rentrer en famille et d’être des vecteurs de contamination. Ces dernières années, 3,5 millions de passagers et de près de 800.000 véhicules avaient traversé la frontière maritime entre Europe et Afrique.

Pour autant, les Marocains pourront a priori rentrer au pays cet été. Mais sans tambours ni trompettes, comme explique une source anonyme diplomatique à El País : "il ne s’agit pas d’une annulation. Il n’y aura pas le nombre de personnes qui traversent habituellement chaque année, car il y aura des règles sanitaires très strictes, mais il y aura des Marocains qui traverseront le détroit."


►►► À lire aussi : Coronavirus au Maroc : le pays enregistre une hausse record des contaminations


Selon le ministre marocain des Affaires étrangères, le retour des Marocains sera soumis à quatre facteurs : l’ouverture des frontières, les mesures sanitaires adoptées par les pays de transit, la situation sanitaire nationale et internationale, ainsi que le protocole sanitaire du Maroc en cas de cas positifs : un confinement minimum de neuf jours et deux tests PCR. Pour le moment, les frontières marocaines sont fermées, au moins jusqu’au 10 juillet, selon l’ambassadeur britannique du pays.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK