Coronavirus au Japon : la moitié du pays se déconfine, malgré le manque de dépistages

Coronavirus au Japon : la moitié du pays se déconfine, malgré le manque de dépistages
Coronavirus au Japon : la moitié du pays se déconfine, malgré le manque de dépistages - © Carl Court - Getty Images

Près de trente préfectures japonaises ont décidé d’assouplir les mesures de confinement, bien que le pays ait du mal à renforcer ses capacités de tests de dépistage, a indiqué le gouvernement vendredi.

Des 47 préfectures du pays, 27 sont prêtes à laisser leur population sortir, a précisé le ministre de la Revitalisation économique Yasutoshi Nishimura. "Nous ne savons pas où et quand le nombre de personnes infectées va augmenter de nouveau", a-t-il ajouté. "Nous reprendrons l’activité économique après avoir implémenté des mesures strictes pour prévenir les infections."


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Ce déconfinement partiel intervient alors que le nombre de nouveaux cas est en diminution dans le pays ces derniers jours, le Japon ayant enregistré 96 nouvelles contaminations jeudi, passant ainsi sous la barre des 100 nouveaux patients pour la première fois depuis le mois de mars. Au total, 16.361 cas ont été confirmés, parmi lesquels 619 décès.

Cependant, les critiques fusent quant aux chiffres, qui seraient en réalité plus élevés, alors que le gouvernement a volontairement limité le nombre de tests.

Le Japon n’a conduit qu’une moyenne de 1,49 test par 1000 habitants, ce qui contraste avec la Corée du Sud (12,54) et l’Allemagne (32,89), selon Our World in Data, une équipe de recherche à l’université d’Oxford.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK