Coronavirus au Canada: 4.000 infections déclarées dans les maisons de retraite du Québec

Pont Jacques Cartier, à Montréal, illuminé en hommage aux victimes du coronavirus, ce 11 avril
Pont Jacques Cartier, à Montréal, illuminé en hommage aux victimes du coronavirus, ce 11 avril - © ERIC THOMAS - AFP

Le gouvernement du Québec, province la plus durement touchée par la pandémie de coronavirus au Canada, a annoncé lundi que 3.000 médecins oeuvrant dans les hôpitaux seraient déployés dans les maisons de retraite, où 4.000 seniors ont été contaminés.

Cette annonce fait suite notamment au tollé qu'a suscité dans l'opinion publique le cas de la maison de retraite privée Herron à Montréal, où 31 personnes sont mortes en trois semaines après avoir été livrées à elles-mêmes en raison de défections massives parmi le personnel soignant.


►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus


Le Premier ministre du Québec, François Legault, a justifié ce changement de stratégie dans la lutte contre le coronavirus par le fait que la crise anticipée dans les hôpitaux ne s'est pas concrétisée.

"Par contre, ce qui est arrivé" et "c'est là qu'il y a eu une surprise importante, c'est de voir qu'il y a 4.000 personnes infectées dans nos résidences" pour personnes âgées, a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

"Si quelqu'un m'avait dit ça le jour 1, j'aurais dit bien voyons donc", a reconnu le Premier ministre.

La situation est particulièrement critique dans une quarantaine de Centres d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) de la province, l'équivalent au Québec des EHPAD en France, avec un taux d'infection atteignant même 72% des patients dans un établissement près de Montréal.

Et pour l'instant, il manque encore 2.000 soignants dans ces CHSLD, selon M. Legault, en raison de l'absence de personnels qui ont été contaminés ou qui craignent de l'être.

"Il nous manque des bras dans les CHSLD", a répété M. Legault, en minimisant les problèmes de "bureaucratie" du système de santé.

"Quand on dit qu'il y a 4.000 personnes qui sont contaminées, qui sont infectées par le Covid-19, je peux très bien comprendre que, humainement, il n'y a pas beaucoup de monde qui ont le goût d'aller travailler dans les résidences. Le problème, il est là."

Lundi, 100 médecins spécialistes et 65 membres qualifiés des Forces armées canadiennes étaient arrivés en renfort dans ces résidences. Ils doivent être prochainement suivis par plus de 2.000 étudiants en santé.

Le Québec comptait lundi plus de la moitié des quelque 36.000 cas de coronavirus et des 1.700 morts recensés au Canada, en grande partie dans ces résidences pour personnes âgées.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK