Coronavirus au Brésil : contaminé par le Covid-19, l'ex-président Lula a été en quarantaine à Cuba

L'ancien président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva a été diagnostiqué positif à son arrivée en décembre à Cuba où il a dû observer une quarantaine, a rapporté l'Institut Lula jeudi, au lendemain de son retour au Brésil.

L'ex-chef de l'Etat de gauche (2003-2010), âgé de 75 ans, était allé à la Havane participer à un documentaire sur l'Amérique latine dirigé par le réalisateur américain Oliver Stone, quand il a été diagnostiqué positif, le 26 décembre.

Huit des neuf membres de sa délégation, dont son épouse Janja, ont été testés positifs au coronavirus mais seul l'écrivain Fernando Morais a dû être hospitalisé.

Tous sont des cas importés, selon les études épidémiologiques et Lula a parfaitement récupéré, d'après l'institut qui porte son nom et promeut ses activités.

A la fin de son séjour et une fois négatif, Lula a rencontré mardi le chef du Parti communiste de Cuba, Raul Castro, ainsi que le président Miguel Díaz-Canel.

Le leader historique de la gauche brésilienne s'est dit prêt à être vacciné rapidement et a critiqué le président d'extrême droite Jair Bolsonaro qui a dénigré le vaccin et minimisé la gravité d'une pandémie ayant fauché la vie de 213.000 personnes au Brésil.

Le Brésil déplore en moyenne 1.001 décès du Covid par million d'habitants, contre 16 à Cuba, qui a enregistré au total 184 décès, selon les données officielles compilées par l'AFP.

Brésil: l'ancien président Lula jette l'éponge (JT 12/09/2018)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK