Coronavirus : 200 millions de doses du vaccin Spoutnik V seront produites en Inde

Le Fonds souverain russe (RDIF) a annoncé lundi avoir conclu un accord avec le groupe pharmaceutique indien Virchow Biotech pour produire en Inde 200 millions de doses du vaccin Spoutnik V contre le coronavirus. "Le transfert de technologie doit être achevé au deuxième trimestre 2021, et sera suivi de la mise en production commerciale à grande échelle", a indiqué dans un communiqué le RDIF, qui a financé en partie le développement du vaccin et négocie les accords de production à l'étranger.

Les partenariats sur les vaccins sont le seul moyen de surmonter la pandémie

Cet accord s'ajoute à celui annoncé vendredi avec une autre entreprise pharmaceutique indienne, Stelis, pour produire 200 millions de doses. Un autre portant sur 100 millions de doses avait été paraphé en novembre avec Hetero, également une firme indienne.

"Les partenariats sur les vaccins sont le seul moyen de surmonter la pandémie. Le monde continue son combat contre le coronavirus, et nous voyons un intérêt croissant dans le Spoutnik V", a dit Kirill Dmitriev, à la tête du Fonds souverain russe, cité dans le communiqué.

Selon le RDIF, le vaccin russe est désormais autorisé dans 54 pays, couvrant 1,4 milliard de personnes. Le Spoutnik V n'est cependant pas homologué en Inde, où des essais cliniques sont en cours.

Moscou veut diversifier les sources de production pour son vaccin, ses propres capacités étant encore limitées et dédiées en priorité à l'approvisionnement de la population russe. Le Spoutnik V avait été initialement accueilli avec scepticisme à l'étranger mais sa fiabilité a été validée en février par la revue scientifique The Lancet. Sa demande d'homologation est examinée actuellement par l'Agence européenne des médicaments (AEM).

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK