Corée du Sud : retour de l'ibis nippon 40 ans après son extinction

Un ibis nippon vole après avoir été relâché dans les marais d'Upo à 350 km au sud-est de Séoul le 22 mai 2019
2 images
Un ibis nippon vole après avoir été relâché dans les marais d'Upo à 350 km au sud-est de Séoul le 22 mai 2019 - © YONHAP

L'ibis nippon a été réintroduit mercredi à l'état sauvage en Corée du Sud, 40 ans après son extinction dans la péninsule.

L'ibis nippon, qui figure à la 198ème place sur la liste des monuments nationaux du pays, avait été vu pour la dernière fois en 1979 dans la zone démilitarisée qui divise la péninsule.

La Chine et le Japon font aussi partie de l'habitat naturel de cette espèce, quasiment disparue en raison des pesticides qui contribuent à diminuer ses ressources alimentaires.

Grâce au développement d'élevages à partir de spécimens donnés par la Chine, la Corée du Sud a pu reconstituer une population de 363 ibis nippons, dont 40 ont été sélectionnés et relâchés mercredi dans les marais d'Upo, à 350 km au sud-est de Séoul, selon le ministère de l'Environnement.

L'ibis nippon, dont le nom scientifique est "Nipponia nippon", est cité dans une célèbre chanson pour enfants composée dans les années 20 sous l'occupation japonaise.

Cette chanson, qui décrit le chant de l'ibis comme la triste évocation d'une mère disparue, avait été interdite par les autorités japonaises, qui y voyaient une forme de résistance anticolonialiste, mais est redevenue populaire après le retour de l'indépendance en 1945.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK