Congo: les avocats d'un candidat dénoncent une "parodie de justice"

Vital Kamerhe
Vital Kamerhe - © BELGA PHOTO PETER DECONINCK

Les avocats du candidat à la présidentielle en RD Congo Vital Kamerhe, qui demande l'annulation du scrutin pour fraudes, ont dénoncé jeudi "une parodie de justice" et ont quitté l'audience de la Cour suprême de Justice (CSJ), a constaté l'AFP.

Les avocats de Vital Kamerhe, un ex-président de l'Assemblée nationale congolaise, ont accusé la CSJ de n'avoir pas transmis aux autres candidats leur requête en annulation du scrutin.

"Nous constatons qu'il n'y a pas une volonté de respecter la loi et (...) les avocats ne sont pas prêts à assister à une parodie de justice", a déclaré Me Joseph Mukendi avant de quitter la Cour avec ses collègues.

Vital Kamerhe, arrivé 3e du scrutin (7,54%), a dénoncé des irrégularités lors du scrutin et demande l'annulation des résultats provisoires de la Commission électorale qui a donné la victoire au président sortant Joseph Kabila (48,95 %) devant l'opposant Etienne Tshisekedi (32,33 %). Ce dernier a rejeté ce résultat et s'est autoproclamé "président élu" de la RDC.

La Cour rend son arrêt vendredi. Elle doit proclamer samedi les résultats définitifs du scrutin.


Belga
Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK