Congo: Didier Reynders réitère son appel à la prudence

Ce vendredi matin, à l'entrée du Conseil de ministres, Didier Reynders a renouvelé son appel à la prudence concernant le Congo. "L'avis de voyage est très précis et nous l'avons renforcé à plusieurs reprises" déclare le ministre des Affaires étrangères, avant de préciser que d'autres pays ont pris les mêmes dispositions. "Si ce n'est pas indispensable, il ne faut pas rester sur place et il faut aussi éviter les attroupements. Mais pour l'instant, nous n'avons pas d'indication d'un risque particulier pour les étrangers et donc pour les belges".

C'est aux congolais de dire si ces élections ont été crédibles

Mais la Belgique et particulièrement les Affaires étrangères suivent la situation heure après heure sur place. "Nous avons des plans d'évacuation mis en place depuis des années parce que l'on sait qu'il y a une présence très forte de belges dans la région mais j'ai donné tous les détails au parlement à huis clos, il y a quelques jours".

Didier Reynders s'est aussi exprimé sur les résultats de ces élections au Congo, en restant très prudent. "Ce sont les résultats annoncés par la commission électorale, nous en avons pris note. Et nous avons pris note aussi qu'ils ne correspondent pas à ceux collectés par la principale mission d'informations congolaise c'est-à-dire la mission des évêques. Maintenant, il appartient à ceux qui contestent éventuellement ces résultats d'utiliser les procédures internes. C'est aux congolais de dire si ces élections ont été crédibles ou pas et surtout si l'annonce des résultats l'est aussi".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK