Conflit syrien: le régime reprend un poste-frontière clé avec la Jordanie

Le poste frontière en 2005.
Le poste frontière en 2005. - © LOUAI BESHARA - AFP

Les forces du régime syrien et de son allié russe ont repris vendredi le poste-frontière de Nassib avec la Jordanie, plus de trois ans après sa conquête par les rebelles, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Des véhicules de la police militaire russe et des représentants de l'administration (syrienne) des frontières sont arrivés au poste (...) sans aucun combat", a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

L'agence de presse officielle syrienne Sana a indiqué de son côté "que le drapeau syrien a été hissé au niveau du poste de Nassib", sans préciser toutefois qui avait hissé ce drapeau.

La reprise de ce poste stratégique, plaque-tournante des échanges commerciaux entre la Syrie et la Jordanie, intervient alors qu'un accord entre les rebelles et des négociateurs russes est sur le point d'être conclu.

"Le poste de Nassib serait soumis à une administration civile syrienne sous supervision russe" en vertu de cet accord, a indiqué Hussein Abazeed, porte-parole du commandement rebelle conjoint du sud rebelle.

Ce poste à la frontière avec la Jordanie resté sous contrôle loyaliste durant les premières années de guerre, était passé sous contrôle des rebelles en avril 2015.

Les forces du régime aidées par la Russie ont lancé le 19 juin une offensive pour reprendre les territoires insurgés du sud syrien, notamment dans la province de Deraa, décrite comme le berceau de la révolte syrienne contre le président Bachar al-Assad.

Troupes syriennes célébrant la reprise de la frontière, ce 07 juillet:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK