Conflit en Syrie: la Ghouta orientale quasi "nettoyée des éléments terroristes", affirme Sergueï Lavrov

Le régime syrien, soutenu militairement depuis septembre 2015 par la Russie, a lancé le 18 février une offensive dévastatrice contre l'enclave rebelle de la Ghouta orientale, tuant plus de 1600 civils.
Le régime syrien, soutenu militairement depuis septembre 2015 par la Russie, a lancé le 18 février une offensive dévastatrice contre l'enclave rebelle de la Ghouta orientale, tuant plus de 1600 civils. - © STR - AFP

La Ghouta orientale, aux portes de Damas, est "presque entièrement nettoyée des éléments terroristes", a assuré jeudi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à l'issue d'une rencontre avec l'émissaire de l'ONU pour la Syrie Staffan de Mistura.

Le régime syrien, soutenu militairement depuis septembre 2015 par la Russie, a lancé le 18 février une offensive dévastatrice contre l'enclave rebelle de la Ghouta orientale, tuant plus de 1600 civils.

"En résultat de cette opération antiterrorisme qui se termine en Ghouta orientale, cette banlieue de la capitale syrienne est presque entièrement nettoyée des éléments terroristes et extrémistes", a déclaré Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse à Moscou avec Staffan de Mistura.

"La vie civile va (y) être rétablie", a-t-il assuré, ajoutant que "la majorité des rebelles a été évacuée".

Des négociations entre le groupe rebelle Jaich al-Islam et la Russie se poursuivent, avait indiqué plus tôt le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov, cité par RIA Novosti.

"Il y a des contacts de travail (avec le groupe Jaich al-Islam). Ils nous contactent, ils nous écrivent des lettres, ils parlent au téléphone, on se rencontre", a-t-il déclaré.

"Il existe" des chances pour que les négociations progressent, a ajouté Mikhaïl Bogdanov.

Avant de rencontrer le chef de la diplomatie russe, Staffan de Mistura avait rencontré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

D'ici dimanche ou lundi, "nous allons commencer à ramener les gens chez eux en Ghouta orientale, et ils entameront une vie normale", a assuré Sergueï Choïgou, assurant que "plus de 130.000 réfugiés et plus de 11.000 combattants armés" ont fui la Ghouta orientale via les couloirs humanitaires.

Troisième évacuation de la Ghouta orientale, ce 27 mars:

Crédits: Qasioun News Agency

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK