Conflit en Syrie: la coalition menée par Washington dément avoir bombardé des positions du régime

La coalition internationale antidjihadistes, dirigée par Washington, a nié lundi avoir mené des frappes sur des positions du régime dans l'est de la Syrie, où 38 miliciens pro-régime ont été tués selon une ONG.

"Il n'y a pas eu de frappes de la part des forces américaines ou de la coalition dans cette zone", a indiqué à l'AFP une source de la coalition.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK