Conflit de Libye: le maréchal Haftar dit accepter une trêve durant le ramadan

Le maréchal Khalifa Haftar, ce 26 avril
Le maréchal Khalifa Haftar, ce 26 avril - © AFP

Le maréchal Khalifa Haftar, l'homme fort de l'est de la Libye, a annoncé dans la nuit de mercredi à jeudi "la cessation des opérations militaires" à l'occasion du mois de jeûne du ramadan qui a commencé le 24 avril en Libye.

Son rival, le Gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par l'ONU, n'a pas réagi encore à cette annonce.

"Le commandement général (des forces pro-Haftar) annonce la cessation des opérations militaires de son côté", a indiqué son porte-parole Ahmad al-Mesmari qui lisait un communiqué à Benghazi (est).

Des explosions continuaient toutefois à être entendues depuis le centre de la capitale après cette annonce, selon des journalistes de l'AFP sur place.

La trêve a été acceptée en "réponse aux appels de pays amis", a précisé M. Mesamri. Il a prévenu toutefois que "la réponse sera très dure et immédiate en cas de violation" de l'autre camp.

L'ONU, l'Union européenne, ainsi que plusieurs autres pays avaient appelé il y a une semaine à une trêve à l'occasion du mois de ramadan.

Le 12 février nous vous parlions déjà d'un possible cessez-le-feu en Libye (JT)