Conflit au Haut-Karabakh : le président azerbaïdjanais veut "venger" les civils tués

Conflit au Haut-Karabakh : le président azerbaïdjanais veut "venger" les civils tués
2 images
Conflit au Haut-Karabakh : le président azerbaïdjanais veut "venger" les civils tués - © HANDOUT - AFP

Le président azerbaïdjanais a juré samedi de "venger" les 12 civils tués dans le bombardement nocturne de la deuxième ville du pays, Gandja, une frappe dont il accuse l’Arménie, soutien des séparatistes du Haut-Karabakh.

"La direction fasciste de l’Arménie a tiré sur nos zones peuplées […] ce crime lâche ne brisera pas la volonté de notre peuple. Nous allons y répondre sur le champ de bataille, nous allons nous venger sur le champ de bataille", a proclamé Ilham Aliev, jurant une fois encore de "chasser comme des chiens" son ennemi séparatiste arménien.

L’Arménie a commis un "crime de guerre" et doit être tenue pour responsable de cette "atrocité", a par ailleurs écrit le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu sur Twitter.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK