Union européenne: le futur commissaire ne devra plus protéger, mais promouvoir le "mode de vie européen"

Margaritis Schinas
Margaritis Schinas - © ARIS OIKONOMOU - AFP

L'intitulé polémique du portefeuille du futur commissaire européen en charge du "mode de vie européen" sera modifié, a affirmé mercredi le groupe des socialistes et démocrates au Parlement européen (S&D) après une rencontre avec la présidente-élue Ursula von der Leyen. Cette dernière a confirmé l'information.

Au lieu de faire référence à la "protection" de ce mode de vie européen, un intitulé jugé trop complaisant vis-à-vis de l'extrême droite lorsqu'il est associé à la Migration, autre compétence du futur commissaire Margaritis Schinas (Grèce), l'intitulé fera désormais référence à la "promotion du mode de vie européen".

"Des propositions ont été apportées, qui font sens, et la présidente-élue n'a donc eu aucun problème à les accepter", a assuré son porte-parole.

Les groupes parlementaires de gauche, les sociaux-démocrates, écologistes et les libéraux de Renew Europe réclamaient de la future présidente de la Commission européenne l'abandon de l'intitulé de ce portefeuille.

D'autres changements ont été apportés: le commissaire à l'Emploi sera désormais responsable aussi des droits sociaux et celui à l'Environnement et aux océans intégrera aussi la pêche.

Enfin, la responsabilité de coordonner l'intégration des objectifs onusiens du développement durable (ODD) dans la surveillance des politiques économiques des Etats membres (Semestre européen) a été attribuée au prochain commissaire à l'Economie Paolo Gentiloni.

L'annonce intervient la veille des auditions au Parlement européen de trois candidats commissaires (France, Hongrie, Roumanie), un processus au cours duquel les trois principales formations de l'assemblée (PPE, S&D et Renew Europe) avaient chacune vu un de leurs représentants recalé, suscitant de vives tensions entre elles. La candidature du grand patron français Thierry Breton reste susceptible d'être recalée pour risques de conflits d'intérêts.

La Commission Von der Leyen a toujours l'intention d'entrer en fonction le 1er décembre prochain, un mois en retard sur la date prévue, mais elle est toujours dans l'attente d'une réponse du Royaume-Uni sur la demande d'un commissaire britannique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK