Commission européenne: voici la répartition des portefeuilles (infographie)

L'Allemande Ursula von der Leyen, nouvelle présidente de l'exécutif européen, a dévoilé les membres de son équipe
L'Allemande Ursula von der Leyen, nouvelle présidente de l'exécutif européen, a dévoilé les membres de son équipe - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

L'Allemande Ursula von der Leyen est sortie de sa retraite. La future présidente de la Commission vient de dévoiler la répartition des portefeuilles entre les différents commissaires désignés par les Etats-membres.

Elle avait promis la parité hommes/femmes au sein de la prochaine Commission. Engagement tenu (ou presque). 13 postes sur 27 seront occupés par des femmes. C'est un première dans l'histoire de la Commission et voici les attributions, accompagnées du CV des futurs commissaires. N'hésitez pas à consulter notre "trombinoscope" : les images sont interactives !

 

 

La liste des 27

  • Valdis Dombrovskis. Lettonie. Vice-président de l'exécutif. Il assurera la coordination sur l'économie au service des personnes et sera commissaire pour les services financiers. 48 ans. Licencié en Economie. Ministre letton des Finances en 2002. Député européen entre 2004 et 2009. Avant de devenir premier ministre de Lettonie pendant cinq ans. Commissaire européen à la Stabilité financière dès 2016, il était chargé de l'euro. 
     
  • Josep Borrell. Espagne. Haut-représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Il prend la tête de la diplomatie de l'Union européenne. 72 ans. Député européen dès 2014. Pendant trois ans, il préside le Parlement européen. Il fut ministre dans le gouvernement espagnol dès le début des années 90.
     
  • Vera Jourova. République tchèque. Commissaire européenne chargée des Valeurs et de la transparence. 55 ans. Anthropologue et juriste, études à Prague. Ministre au Développement régional au sein de l'exécutif tchèque, elle devient, en 2014, commissaire européenne à la Justice et aux Consommateurs. Elle cède donc la Justice au belge Didier Reynders.
     
  • Margaritis Schinas. Grèce. Commissaire européen chargé de la Protection du mode de vie européen. Il supervisera les questions migratoires. 56 ans. Diplôme en hautes études européennes du Collègue d'Europe de Bruges. Député européen de 2007 à 2009. Depuis 2014, principal porte-parole de la Commission européenne. 
     
  • Maros Sefcovic. Slovaquie. Commissaire chargé des relations institutionnelles et de la prospective. 53 ans. Economiste. Ephémère commissaire européen à l'Education. En 2012, pendant quatre mois, il assure l'intérim au poste de commissaire européen à la Santé. Depuis 2014, il est Vice-Président de la Commission européenne chargé de l'Union énergétique.
     
  • Dubravka Suica. Croatie. Commissaire chargée de la Démocratie et de la Démographie. Elle sera chargée d'organiser une conférence sur l'avenir de l'Europe. 62 ans. Diplômée de l'université de Zagreb. Maire de Dubrovnik de 2001 à 2009. Députée européenne depuis 2013.
     
  • Didier Reynders : Belgique. Il se voit confier le portefeuille de la Justice et à l'Etat de droit dans la future Commission européenne. 61 ans. Licencié en droit. Fonction ministérielle au sein du gouvernement belge depuis 1999. Ministre fédéral des Affaires étrangères depuis 2011.
     
  • Margrethe Vestager. Danemark. Vice-présidente exécutive. Dans la Commission d'Ursula von der Leyen, elle reste commissaire européenne à la Concurrence. 51 ans. Diplômée en Economie. Ministre danoise de l'Education entre 1998 et 2001. Ensuite ministre de l'Economie. En 2014, elle devenait déjà commissaire européenne à la concurrence. 
     
  • Sylvie Goulard. France. Commissaire européenne pour le Marché intérieur, chargée de l'industrie de la Défense. Haut-fonctionnaire, diplômée de l'ENA. Députée européenne de 2009 à 2017. Ephémère ministre française des Armées en 2017. Elle est soupçonnée d'être impliquée dans l'affaire des emplois fictifs des assistants des eurodéputés Modem. 
     
  • Phil Hogan. Irlande. Futur commissaire européen au Commerce. A lui de négocier avec le Royaume-Uni post-Brexit. 59 ans. Universitaire. Ex-commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural, entré en fonction en 2014.
     
  • Ylva Johansson. Suède. Commissaire européenne aux Affaires intérieures. 55 ans. Enseignante. Trois fois ministre au sein de l'exécutif suédois. Ministre de l'Education entre 1994 et 1998, puis ministre suédoise du Travail à partir de 2014.
     
  • Janez Lenarcic. Slovénie. Commissaire chargé de la gestion des crises. 51 ans. Diplomate en droit international. Conseiller diplomatique du Premier ministre slovène. Depuis 2016, il officiera comme représentant permanent de la Slovénie auprès de l'Union européenne. 
     
  • Rovana Plumb. Roumanie. Commissaire chargée au Transports. 59 ans. Ingénieure. Ministre au sein de l'exécutif roumain depuis 2012. Elle a occupé divers postes : Environnement, puis Education nationale avant de devenir ministre des Fonds européen, poste qu'elle quitte après son élection en juillet dernier.
     
  • Elisa Ferreira. Portugal. Commissaire chargée de la Cohésion et des Réformes. 63 ans. Licenciée en Economie de l'université de Porto. Ministre portugaise pendant sept ans. D'abord à l'Environnement puis à la Planification. Députée européenne de 2004 à 2016.
     
  • Janusz Wojciechowski. Pologne. Commissaire chargé de l'Agriculture. 64 ans. Magistrat. Député polonais depuis 2001. Président du Parti paysan polonais pendant un an. Député européen de 2004 à 2016. 
     
  • Helena Dalli. Malte. Commissaire en charge de l'Egalité. 56 ans. Sociologue. Ex-ministre maltaise des Affaires européennes, elle fut aussi ministre du Dialogue social entre 2013 et 2017.
     
  • Nicolas Schmit. Luxembourg. Commissaire en charge de l'Emploi. 65 ans. Docteur en sciences économiques de l'université d'Aix-Marseille. Député européen depuis juillet 2019. Ex-ministre luxembourgeois de l'Emploi entre 2013 et 2018.
     
  • Virginjius Sinkievicius. Lituanie. 28 ans. Commissaire en charge de l'Environnement et des Océans. Licencié en Economie. Université de Maastricht et d'Oxford. Ex-ministre lituanien de l'Economie et de l'Innovation, entrée en fonction en 2017.
     
  • Johannes Hahn : Autriche. Commissaire en charge du Budget et de l'administration. 62 ans. Docteur en philosophie. Marié. Un fils. Ministre fédéral autrichien de la Justice pendant deux ans. Début juillet, il avait hérité du poste de commissaire européen à la Politique régionale. Ex-commissaire européen à l'élargissement et à la Politique européenne de voisinage. 
     
  • Mariya Gabriel. Bulgarie. Commissaire en charge de l'Innovation et de la Jeunesse. 40 ans. Master en politique comparée et relations internationales. Députée européenne depuis 2009. En 2017, elle devient commissaire européenne à l'Economie et à la Société numériques. 
     
  • Stella Kyriakides. Chypre. Commissaire en charge de la Santé. 63 ans. Députée chypriote depuis 2006. Président de l'assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe entre 2017 et 2018.
     
  • Kadri Simson. Estonie. 42 ans. Commissaire en charge de l'Energie. Universitaire. Ministre estonien des Affaires économiques entre 2016 et 2019.
     
  • Jutta Urpilainen. Finlande. Commissaire en charge des Partenariats internationaux. 44 ans. Institutrice. Entrée en politique en 2000, députée en 2003. Vice-Première ministre et ministre des Finances de 2011 et 2014. 
     
  • Laszlo Trocsanyi. Hongrie. Commissaire en charge du Voisinage et de l'Elargissement. 63 ans. Diplôme endroit de l'université de Szeged. Ambassadeur de Hongrie en Belgique au début des années 2000. Ministre hongrois de la Justice de 2014 à 2019.
     
  • Paolo Gentiloni. Italie. Commissaire en charge de l'Economie. Il devra veiller au respect des règles budgétaires européennes par les Etats-membres. 64 ans. Juriste. Député italien depuis 2001. Il a été Président du Conseil italien jusqu'en juin 2018.
     
  • Frans Timmermans. Pays-Bas. Premier vice-président exécutif. Commissaire européen en charge du Climat. L'une des priorités de la nouvelle équipe. 58 ans. Diplômé de l'université de Nancy. Ex-premier Vice-Président de la Commission européenne depuis 2014. Auparavant, ministre néerlandais des Affaires étrangères de 2012 à 2014.

 

Le Parlement européen devra donner son aval ou non à cette équipe, après avoir auditionné chacun des prétendants entre le 30 septembre et le 8 octobre. Certains d'entre eux, en particulier les prétendants polonais roumain ou hongrois, risquent d'être confrontés à une solide opposition de la part des eurodéputés. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK