Colonies illégales: Israël inquiet d'un possible boycott européen

Si les négociations échouent, plus précisément si Israël rejette l’accord proposé par le secrétaire d’Etat américain, John Kerry, l’Etat hébreu risque des sanctions.

Les Européens pourraient notamment boycotter les produits issus des colonies en Cisjordanie. Et dans le secteur des hautes technologies, ils sont nombreux ces produits à en provenir (au moins en partie).

L’Union Européenne c’est le deuxième débouché d’Israël, alors dans certains milieux d’affaires et chez les modérés, on craint les répercussions économiques d’un boycott.

Israël "peut résister à tout"

Et on brandit des chiffres inquiétants pour l'Etat hébreux.

Selon une étude réalisée par le ministère des finances, le pays perdrait directement 4,2 milliards d’euros et près de 10 000 emplois.

Alors pour éviter ce scenario catastrophe, 61 grands patrons ont lancé une campagne médiatique à l’attention du premier ministre, intitulée " Bibi Netanyahu, toi seul le peux ".

La droite radicale et les partisans de la colonisation contre-attaquent de leur côté en expliquant qu’Israël "peut résister à tout", y compris à un boycott.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK