Colombie : l'explosion d'une voiture piégée fait 43 blessés dans un "acte terroriste insensé", dénoncent les autorités

Quarante-trois personnes ont été blessées en Colombie dans l'explosion d'une voiture piégée devant la mairie de la municipalité de Corinto (sud-ouest), a annoncé le gouvernement samedi, attribuant cette attaque à des dissidents de l'ex-guérilla des Farc.

"Quarante-trois personnes ont été touchées et sont soignées dans des hôpitaux, 17 pour étourdissement, 20 pour des blessures mineures et 6 sont sérieusement blessées", a indiqué le ministre de la Défense, Diego Molano, tôt samedi matin. Parmi les victimes de l'attaque, qui s'est produite vendredi, figurent 13 fonctionnaires et deux femmes enceintes, a précisé à l'AFP un responsable de la municipalité.

"Acte terroriste"

"Cet attentat (...) aveugle contre la population civile et, dans ce cas, contre une institution publique comme la mairie est un acte terroriste insensé", a ajouté le ministre de la Défense, attribuant l'attaque à un groupe de dissidents des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc).

Certains rebelles, appelés dissidents, ont rejeté la signature d'un accord de paix historique en 2016 qui a mis fin à plus d'un demi-siècle de conflit armé entre les autorités et les Farc.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK