Climat: les USA confirment se retirer de l'accord de Paris "sauf si les termes changent", les autres avancent

Le ministre français de l'environnement Nicolas Hulot et son homologue italien Gian Luca Galletti lors de ce sommet.
Le ministre français de l'environnement Nicolas Hulot et son homologue italien Gian Luca Galletti lors de ce sommet. - © ALICE CHICHE - AFP

La Maison Blanche a réaffirmé samedi que les Etats-Unis se retireraient de l'accord de Paris sur le climat si les termes n'en changeaient pas, contredisant ainsi des diplomates européens qui avaient cru percevoir un changement à Washington.

"Il n'y a eu aucun changement dans la position des Etats-Unis à l'égard de l'accord de Paris", a indiqué la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders, dans un email.

"Comme le président (Donald Trump) l'a clairement dit à plusieurs reprises, les Etats-Unis se retirent, à moins que nous puissions le réintégrer avec des termes plus favorables à notre pays", a-t-elle ajouté.

Les ministres de l'Environnement étaient réunis samedi à Montréal pour la mise en application de l'accord de Paris. Tous les ministres autour de la table et les représentants des Etats, y compris l'observateur américain, ont acté que "l'accord de Paris est irréversible", a souligné Nicolas Hulot, ministre français de la Transition écologique. Pour le ministre français, sans faire preuve d'optimisme ni de pessimisme, les Etats américains comme la Californie, les grandes villes mais aussi "les grands et petits acteurs économiques vont par leur dynamisme compenser le frein qui a pu être mis avec l'attitude de l'administration du président américain".

Cette réunion a permis à d' autres pays comme le Canada, la Chine et l'Union européenne d'avancer dans la mise en oeuvre de l'accord.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir