Climat : la Russie vise une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 30 % d'ici 2030

Usines moscovites, le 20 décembre 2019
Usines moscovites, le 20 décembre 2019 - © DIMITAR DILKOFF - AFP

Le Président russe Vladimir Poutine a décrété que la Russie devait atteindre une réduction des émissions de gaz à effet de serre jusqu'à 70% de celles de 1990 d'ici 2030, a fait savoir le Kremlin mercredi.

En tant que plus grand pays au monde, la Russie constate les effets du changement climatique notamment avec le dégel du permafrost, d'importants feux de forêts et inondations ou encore des températures annuelles records.


A lire aussiEn Sibérie, des feux "zombies" attisés par le changement climatique


Le Président Poutine a demandé au gouvernement de présenter une stratégie pour un développement social et économique de la Russie neutre vis à vis du climat d'ici 2050.

Cet immense pays, richement doté de terres rares, s'appuie largement sur ses ressources en gaz et pétrole. Mais c'est aussi un des pays qui émet le plus de CO2.

Près de deux tiers de la superficie du territoire russe reste gelé toute l'année. Ce sol renferme des volumes immenses de CO2 et de méthane, gaz à effet de serre qui pourraient être relâchés en cas de dégel à large échelle et aggraver le réchauffement.


A lire aussiClimat : 38 degrés relevés en Sibérie, nouveau record de chaleur dans l’Arctique


 

Sujet sur les incendies en Sibérie, le 21 juin 2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK