Chypre: vol de la dépouille du président Papadopoulos

RTBF
RTBF - © RTBF

La dépouille de l'ancien président chypriote Tassos Papadopoulos, décédé il y a un an, a été dérobée dans la nuit de jeudi à vendredi près de Nicosie par des inconnus, un "crime odieux" qui a mis l'île en émoi.

Selon l'agence de presse chypriote CNA, la profanation du cercueil et le vol du corps, dans le cimetière de Deftera, ont été découverts au petit matin par un des gardes dont la mission est d'allumer quotidiennement une bougie sur la tombe de l'ancien président. La famille de Tassos Papadopoulos s'est immédiatement rendue sur place, ainsi que le chef de la police, Michalis Papageorgiou, qui supervise l'enquête, a précisé CNA. "Je ne peux imaginer quel type de personnage peut commettre un crime aussi horrible", a commenté Andros Kyprianou, chef du parti Akel (communistes) au pouvoir. Les proches de Tassos Papadopoulos n'ont fait aucun commentaire. Le vol de la dépouille, qualifié de "crime odieux" par le Diko, l'ancien parti de centre-droit de Papadopoulos, intervient à la veille de la commémoration du décès de l'ex-président. Né en janvier 1934 à Nicosie, ce fumeur invétéré était mort le 12 décembre 2008 des suites d'un cancer du poumon. Il avait été battu neuf mois plus tôt lors de l'élection présidentielle remportée par le communiste Demetris Christofias. Durant son mandat de cinq ans, il avait été un défenseur intransigeant de la cause chypriote-grecque, face aux tentatives de résolution de la partition de l'île.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK