Chypre: un navire turc tire en direction de gardes-côtes chypriotes

Un navire turc a tiré vendredi des coups de semonce en direction d'un bateau des garde-côtes chypriotes qui patrouillaient près du port de Kato Pyrgos, sur la côte nord-ouest de l'île divisée ont indiqué les autorités chypriotes, sur fonds de tensions grandissantes entre Nicosie et Ankara, qui a démenti tout incident.

Cette annonce survient à quelques jours de la visite du président turc, Recep Tayyip Erdogan, dans l'autoproclamée République turque de Chypre-Nord (RTCN). Celle-ci doit marquer le 47e anniversaire de l'invasion turc du tiers nord de l'île méditerranéenne en 1974, en réaction à un coup d'Etat de nationalistes chypriotes-grecs qui souhaitaient la rattacher à la Grèce.

Les tirs se sont produits vers 03H30 (00H30 GMT) à quelque 11 milles nautiques (environ 20 km) du petit port de pêche de Kato Pyrgos, juste à l'ouest de la ligne de démarcation surveillée par l'ONU et séparant la RTCN de la République de Chypre, membre de l'UE, a indiqué l'agence de presse chypriote CNA.

Des sources diplomatiques turques contactées par l'AFP ont démenti tout tir depuis un bateau turc ou de la RTCN contre un patrouilleur chypriote-grec.

Outre les tensions autour de la division de l'île, l'immigration clandestine vers Chypre, membre du bloc européen situé le plus à l'Est, est également un sujet épineux entre Nicosie et Ankara. D'après les autorités chypriotes, la plupart des migrants clandestins arrivent de la RTCN par la zone tampon.

Nicosie a intensifié ses patrouilles tant sur terre qu'en mer Méditerranée depuis que le gouvernement a déclaré "l'état d'urgence" en mai face à un afflux de migrants syriens qui a inondé ses centres d'accueil.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK