Chine: la pluie complique l'aide des secours

RTBF
RTBF - © RTBF

De nouvelles pluies jeudi sont venues encore compliquer les opérations de secours dans la province chinoise du Gansu ravagée par des glissements de terrain qui ont fait plus de 1700 morts ou disparus.

Les gigantesques coulées de boue du week-end dernier ont fait 1117 morts, selon le dernier bilan du Département des affaires civiles de cette province du nord-ouest de la Chine, révisant ainsi nettement à la hausse le précédent bilan de 702 morts.

Jeudi, 627 personnes étaient toujours portées disparues. Trois autres ont disparu durant la nuit quand six maisons ont été emportées à la suite de nouvelles précipitations.

Dans cette région isolée où un tiers de la population est tibétaine, des milliers de soldats et membres des secours déblayaient jeudi les routes de la boue charriée par les nouvelles pluies, qui ont rendu difficile l'approvisionnement en eau, nourriture et médicaments des populations sinistrées.

Durant la nuit, la pluie est tombée de nouveau durant plus de quatre heures, transformant la rue principale de Zhouqu en une rivière et inondant les tentes de l'armée plantées à proximité.

Le ciel est lui toujours menaçant, les sommets alentours étant couverts de lourds nuages. Le mauvais temps doit durer au moins jusqu'à vendredi.

Le niveau de la rivière Bailong, qui court à travers la ville, est monté depuis mercredi, a constaté une journaliste de l'AFP.

Des pluies torrentielles ont fait depuis le début de l'année en Chine plus de 2100 morts ou disparus, sans compter le bilan des glissements de terrain du Gansu, et provoqué l'évacuation de 12 millions de personnes.


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK