Chine: des robots ont remplacé les serveurs dans un restaurant à Shanghai

Le petit robot roule jusqu'à la table, relève le couvercle de plexiglas, dévoilant un plat d'écrevisses, et lâche un mécanique "Bon appétit". Dans ce restaurant futuriste de Shanghai, les automates ont remplacé les serveurs.

Avec ce concept, le géant chinois du commerce en ligne Alibaba poursuit son ambition de moderniser les services dans un pays où l'intelligence artificielle et la robotique sont de plus en plus intégrées au commerce.

Augmenter l'efficacité du service et abaisser le coût du travail

Avec ses restaurants Robot.He et ses boîtes automatisées de la taille d'un four micro-ondes qui roulent sur une piste dédiée pour apporter son plat au client, Alibaba entend augmenter l'efficacité du service et abaisser le coût du travail.

"A Shanghai, un serveur coûte jusqu'à 10.000 yuans par mois (1.250 euros). Cela fait des centaines de milliers de yuans par an. Et il faut deux équipes de serveurs", explique Cao Haitao, chef de produit chez Alibaba, à l'origine du concept. "Mais pas besoin de deux équipes de robots et ils sont de service chaque jour".

Les restaurants Robot.He dépendent de la chaîne de supermarchés semi-automatisés Hema, appartenant également à Alibaba, où les clients remplissent leur caddie via une application mobile et reçoivent leurs achats à la caisse par tapis roulant ou directement livrés chez eux.

Les 57 supermarchés Hema répartis dans 13 villes chinoises auront tous à terme leur restaurant Robot.He

Pour les experts, ce concept sert toutefois davantage de vitrine technologique à la firme de Jack Ma que de nouveau modèle d'affaires dans un pays où le coût du travail reste relativement faible.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK