Chine: 18e congrès du PCC et bientôt un nouveau président

Des hôtesses sur la place Tiananmen pour l'ouverture du 18e Congrès du Partic Communiste Chinois
Des hôtesses sur la place Tiananmen pour l'ouverture du 18e Congrès du Partic Communiste Chinois - © Ed Jones (AFP)

Le 18e Congrès du Parti Communiste Chinois (PCC) s'est ouvert à Pékin, un événement qui ne se produit que tous les cinq ans. Dans son discours d'ouverture, le président Hu Jintao a dénoncé la corruption comme une menace fatale pour le régime communiste.

A l'issue de ce congrès qui va durer une semaine, un nouveau dirigeant sera intronisé. Il s'agit de Xi Jinping.

Xi Jinping n'est pas très connu à l'étranger. Les Chinois le connaissent mal aussi. Ils préfèrent son épouse, la chanteuse populaire Peng Liyuan. Elle a d'ailleurs dû mettre sa carrière en sourdine pour ne pas faire de l'ombre à son mari.

Xi Jinping est un pur produit de l'appareil communiste chinois. Il fait partie des descendants des premiers révolutionnaires. Son père fut un fondateur de la guérilla communiste et devint vice-premier ministre. Xi Jinping passe son enfance dans des conditions assez rudes à la campagne, comme des millions de jeunes pendant la Révolution. Diplômé en chimie de l'université de Pékin, il gravit les échelons de la hiérarchie communiste chinoise. Il exerce ensuite des responsabilités dans plusieurs provinces. Il se fait surtout remarquer pour n'être éclaboussé par aucun scandale de corruption, contrairement à de nombreux autres dirigeants régionaux.

Depuis 2008, il est vice-président chinois et ainsi mis sur les rails pour devenir numéro un du régime communiste.

Daniel Fontaine

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK