Charles Michel : "Le peuple libanais peut compter sur l'Union européenne"

Le président du Conseil européen, Charles Michel, s'est rendu samedi à Beyrouth, où une importante explosion a eu lieu mardi. Il a demandé une enquête indépendante sur la catastrophe et a exprimé sa solidarité avec le peuple libanais.

M. Michel a visité le port de Beyrouth, où l'explosion a tué au moins 158 personnes et en a blessé 6.000. Il a rencontré des représentants de la Croix-Rouge libanaise et a exprimé sa gratitude envers les travailleurs humanitaires qui sont très occupés par leur travail.

"Je suis frappé par le courage du peuple libanais qui a été touché par cette tragédie dans un contexte déjà difficile. L'UE est un vieil ami et partenaire. Nous sommes plus que jamais solidaires du Liban en ces temps difficiles", a déclaré M. Michel dans un communiqué de presse.

Aide d'urgence

Il souligne également que l'UE continuera à fournir une aide d'urgence. L'Union a déjà activé des mécanismes d'urgence et mobilisé 33 millions d'euros pour l'aide d'urgence. Plus de 250 secouristes des pays de l'UE sont sur le terrain et des tonnes de matériel d'aide ont déjà été mises à disposition. L'UE continuera à fournir une aide à court et à long terme, a déclaré M. Michel. "Il est important que l'aide parvienne à ceux qui en ont besoin."

Au cours de sa visite, M. Michel a également rencontré le président Michel Aoun, le président du Parlement Nabih Berri et le Premier ministre Hassan Diab. "L'unité et la stabilité au Liban sont aujourd'hui cruciales", selon Charles Michel, qui a également souligné l'importance des réformes structurelles, conformément au plan de réforme du gouvernement et aux engagements internationaux du Liban, ainsi que le fait que le peuple libanais exigeait également du changement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK