Champs-Elysées: "Pas satisfaisant qu'un fiché S bénéficie d'un permis d'armes"

Edouard Philippe
Edouard Philippe - © CHARLY TRIBALLEAU - AFP

Le Premier ministre français Edouard Philippe a jugé mardi que "personne ne pouvait se satisfaire que quelqu'un qui fait l'objet d'un signalement puisse continuer à bénéficier" d'une autorisation de détention d'armes. Il s'est prononcé après l'attentat raté lundi sur les Champs-Elysées par un homme fiché S depuis 2015.

"Personne ne peut se satisfaire, et certainement pas moi, de ce que quelqu'un qui fait l'objet d'un signalement puisse continuer à bénéficier de cette autorisation", a déclaré le Premier ministre sur RMC et BFMTV, alors que cet homme bénéficiait d'un permis de détention d'arme, selon une source proche du dossier.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir