Chaleurs record au Japon: au moins 15 morts, inquiétudes pour les JO de 2020

Les autorités japonaises ont émis lundi de nouveaux avertissements face à la vague de chaleur qui se poursuivait sur le Japon, avec des records de températures à Tokyo, qui accueillera à la même saison les jeux Olympiques en 2020.

Avec entre 35 et près de 40 degrés à l'ombre et une hygrométrie de plus de 80%, plusieurs villes japonaises affichent une combinaison qui peut être fatale, car elle affaiblit les défenses naturelles.

Au moins 15 morts et 12.000 hospitalisations

La canicule a fait au moins 15 morts dans l'archipel durant les deux premières semaines de juillet tandis que 12.000 personnes ont été hospitalisées, selon des chiffres officiels publiés dimanche.

Un bilan actualisé est attendu plus tard cette semaine, mais d'après l'agence Kyodo News, au moins 11 autres décès ont été enregistrés durant la seule journée de samedi, pour la plupart des personnes âgées.

Des températures inédites ont été atteintes à travers le pays, notamment dans la ville de Kumagaya (préfecture de Saitama), au nord de Tokyo, qui a battu le record national lundi avec un thermomètre affichant 41,1 degrés Celsius.

La localité d'Ome, dans la préfecture de Tokyo, subissait une chaleur de 40,3 degrés Celsius, une première à l'intérieur de la métropole qui n'avait jamais connu de température supérieure à 40 degrés Celsius.

Des records ont également été observés dans 13 autres stations d'observation à travers le pays.

Inquiétudes pour les Jeux Olympiques de 2020

Les records de températures atteints cette année ravivent les inquiétudes pour les Jeux Olympiques de 2020 qui auront lieu à Tokyo en plein cœur de l'été, du 24 juillet au 9 août.

La municipalité et les organisateurs des jeux ont d'ores et déjà annoncé l'utilisation d'un revêtement spécial absorbant la chaleur du soleil ou des brumisateurs mobiles pour les disciplines hors stade, mais des experts estiment que cela ne suffira pas.

Japon : après le déluge, la canicule (JT 13h du 22/07/2018)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK