Cet orang-outang attaque les bulldozers qui détruisent sa forêt: son espèce est menacée

Des images choc d'Indonésie diffusées par l'association Animal Rescue sont en train de provoquer un vaste courant d'indignation à travers le monde. Elles montrent un orang-outan qui lutte contre un bulldozer qui veut abattre son habitat, la forêt. 

On y voit le singe courir et grimper jusqu'à la machine, dans le but d'empêcher qu'il continue à abattre des arbres dans "sa" forêt de Kalimantan sur l'île de Bornéo.

Dans cette région, les orangs-outans sont sérieusement menacés par l'exploitation illégale. "Malheureusement, de telles scènes sont de plus en plus fréquentes en Indonésie", explique International Animal Rescue. "La déforestation provoque l'effondrement de la population d'orangs-outans. Leur habitat est détruit et les animaux meurent de faim".

L'organisation animale a finalement réussi à sauver cet animal et à le mettre en sécurité. 

Entre 1999 et 2015, Bornéo aurait ainsi perdu plus de 100.000 orangs-outans, à cause de la déforestation. 

"La destruction de l'habitat oblige les orangs-outans à entrer dans les plantations et les fermes avoisinantes à la recherche de nourriture, ce qui conduit souvent à des conflits avec les humains", écrit Karmele Llano Sanchez, directeur d'International Animal Rescue.

"Sungai Putri abrite l'une des plus grandes populations du monde et nous sommes à un point critique pour l'orang-outan de Bornéo. Sans ces forêts, ils ne peuvent pas survivre."

Le gouvernement indonésien a pourtant promis de protéger les orangs-outans de Bornéo.  La coupe d'arbres dans la forêt, peuplée de 1 200 orangs-outans, est illégale suite à une interdiction déclarée après les incendies massifs de saison sèche en 2015. Mais une récente enquête menée par Greenpeace montre que l'exploitation commerciale de la forêt se poursuit...

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK