Centrafrique : les rebelles attaquent une ville à 430 km de Bangui

Centrafrique : les rebelles attaquent une ville à 430 km de Bangui
Centrafrique : les rebelles attaquent une ville à 430 km de Bangui - © FLORENT VERGNES - AFP

Les rebelles à l’offensive en Centrafrique contre le pouvoir du président Faustin Archange Touadéra, fraîchement déclaré réélu à l’issue d’une élection controversée, ont attaqué samedi Bouar, une importante ville à 430 km de la capitale Bangui, ont annoncé les Casques bleus de l’ONU.

Deux avions de combat français ont été dépêchés pour "une mission de survol" du pays par le président Emmanuel Macron qui a réaffirmé son soutien au processus électoral et condamné "fermement" les tentatives des rebelles de "le saper".

Ces appareils ont "survolé" Bouar, pour "appuyer les militaires" centrafricains dont une importante base est prise à partie, a assuré dans un message à l’AFP un détachement militaire français à Bangui.

"Des éléments armés se sont attaqués aux positions des Forces armées centrafricaines (FACA)" à Bouar, qui abrite le camp Leclerc, le quartier général de l’armée dans la région Ouest, la plus densément peuplée du pays, a déclaré à l’AFP le Lieutenant-colonel Abdoulaziz Fall, porte-parole de la composante militaire de la Mission des Nations unies en Centrafrique (Minusca).


►►► À lire aussi : Centrafrique : des rebelles ont pris le contrôle d’une ville à 750 km de Bangui


Les Casques bleus "sont venus en appui et ont été également pris à partie", a-t-il ajouté sans plus de précisions. Il n’a pas été possible de dire, en milieu d’après-midi, si cette attaque a été repoussée ou pas.

Six des plus puissants parmi les groupes armés qui occupent deux tiers du pays depuis le début de la guerre civile en 2013, se sont alliés mi-novembre dans une Coalition des Patriotes pour la Centrafrique (CPC). Puis ils ont lancé une offensive pour perturber le scrutin, 10 jours avant la présidentielle et les législatives du 27 décembre.

Face aux FACA fortement épaulées par les Casques bleus et d’importants renforts de paramilitaires russes et de soldats rwandais, les rebelles n’ont à ce jour pas progressé de manière importante vers Bangui et leurs attaques sont généralement cantonnées à des villes enclavées dans les territoires qu’ils contrôlent, à des centaines de km de la capitale.

Mais Bouar est la cinquième ville du pays avec 40.000 habitants et occupe une place stratégique sur un axe routier crucial pour le ravitaillement de Bangui à partir du Cameroun.

 

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK