Centrafrique : les rebelles autorisent temporairement le passage des convois humanitaires

Centrafrique : le passage des convois humanitaires autorisé temporairement l
Centrafrique : le passage des convois humanitaires autorisé temporairement l - © ALEXIS HUGUET - AFP

Les rebelles, qui perdent actuellement du terrain face aux forces pro-gouvernementales, autorisent temporairement le passage des convois humanitaires vers la capitale centrafricaine Bangui, ont-ils annoncé mercredi dans un communiqué.

"Des contacts et des négociations ont eu lieu avec les prestataires humanitaires pour ouvrir exceptionnellement un couloir humanitaire aux ONG", a affirmé dans un communiqué la Coalition des patriotes pour le changement (CPC), une alliance de six des plus puissants groupes armés qui contrôlent les deux-tiers de la Centrafrique en guerre civile depuis huit ans.


►►► À lire aussi : Centrafrique : plus de 200.000 personnes déplacées en moins de 2 mois (ONU)


La CPC "autorise exceptionnellement et temporairement l’utilisation de l’axe routier Garoua-Boulaï Bangui pour des raisons humanitaires", mais "met en garde les utilisateurs de cet axe contre toutes déviations aux dispositions ayant fait l’objet de négociations", souligne le communiqué signé par le porte-parole militaire de la CPC, Abakar Sabone.

Depuis le début de son offensive mi-décembre pour renverser le régime du président Faustin Archange Touadéra, la CPC cherche à couper les routes nationales 1 et 3, un axe routier vital qui relie la capitale de ce pays enclavé au Cameroun voisin, pour tenter "d’asphyxier" Bangui, selon l’ONU.

 

Centrafrique: réélection du président Touadéra (06/01/2021)

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK