Ce Français possède 40.000 bouteilles de vin dans sa cave sécurisée

Michel Chasseuil dans sa cave à vins
3 images
Michel Chasseuil dans sa cave à vins - © France3

Quelque part dans les Deux-Sèvres, près de la ville de Poitiers vit un véritable passionné de grand crus. Michel Chasseuil, un ancien employé chez Dassault, s'est constitué en près de cinquante ans la plus grande collection au monde de bouteilles de vins dont certaines bouteilles valent plus de 40.000 euros pièce.

Chaudronnier chez Dassault puis préposé aux ventes d'avions il fréquente les meilleurs restaurants

Fils de postier, il découvre le plaisir du vin sur le tard. En 1963, il travaille comme chaudronnier chez Dassault puis s'occupe des ventes d'avions.

Dans le cadre de son travail il emmène de riches clients dans de chics restaurants et sympathise avec les sommeliers qui l'initient à l'oeonolgie. En 1971 il s'offre sa première caisse de Château Dassault, un grand cru du Saint-Emilion.

Deux ans plus tard il achète sa première bouteille de Château Petrus. Parmi ses trésors outre les Château Petrus dont il possède tous les grands entre 1941 et 2005, un Château Margaux 1900, un Châteay d'Yquem 1811, un porto du XVIIIème siècle ou encore l'unique bouteille de Marie Brizard 1912, seule rescapée du naufrage du Titanic.

Il a construit lui-même sa propre cave à vins

Pour protéger tous ses trésors, il a construit lui-même sa propre cave à vins de 25 m2, accessible après avoir arpenté un tunnel de 10 m de long et protégée par une puissante grille dont la clé est gardée dans le coffre-fort d'une banque. Sa cave où la température est constante entre 10 et 15° renferme des bouteilles dont l'ensemble vaut près de 40 millions d'euros.

Séquestré en 2014 par des inconnus qui voulaient lui dérober ses trésors mais sauvé parce qu'il n'avait pas la clé sur lui, il voudrait que sa cave devienne un musée et que sa collection reçoive la classification de patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK