Catalogne: Didier Reynders espère la reprise du dialogue entre Madrid et Barcelone

 Didier Reynders (MR) le ministre belge des Affaires étrangères, estime que le débat dépasse les tensions entre Madrid et Barcelone.
Didier Reynders (MR) le ministre belge des Affaires étrangères, estime que le débat dépasse les tensions entre Madrid et Barcelone. - © THIERRY ROGE - BELGA

Les indépendantistes cherchaient vendredi comment reprendre le pouvoir en Catalogne après avoir reconquis la majorité au parlement régional et infligé une défaite cinglante au gouvernement espagnol qui les avait destitués après leur tentative de sécession.

La victoire en voix du plus résolu des partis opposés à l'indépendance, Ciudadanos, limitera leur marge de manœuvre même s'ils parviennent à former un gouvernement, avec leurs dirigeants en exil ou en prison. Et pour y arriver il leur faudra d'abord surmonter leurs divisions.

"Il faut que, sur la base des résultats, une majorité se dégage et un gouvernement se mette en place", a estimé Didier Reynders (MR) le ministre belge des Affaires étrangères ce vendredi matin. Une fois que ce sera fait, j'espère qu'on pourra reprendre un dialogue entre Madrid et Barcelone."

Mais pour Didier Reynders, il ne faut pas s'arrêter là. "Ce n'est pas seulement un débat entre les deux villes. C'est un débat à l'intérieur de l'ensemble de l'Espagne", a-t-il conclu.

Ecoutez la réaction de Didier Reynders

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK