Carles Puigdemont n'annonce aucune élection régionale anticipée

Carles Puigdemont, président du gouvernement régional catalan, préside une réunion régionale du gouvernement au Palais de la Generalitat à Barcelone le 24 octobre 2017
Carles Puigdemont, président du gouvernement régional catalan, préside une réunion régionale du gouvernement au Palais de la Generalitat à Barcelone le 24 octobre 2017 - © JOSEP LAGO - AFP

Après plusieurs reports et suspensions, le président indépendantiste de la Catalogne Carles Puigdemont a annoncé jeudi lors d'une allocution officielle qu'il renonçait à organiser des élections anticipées dans la région :. "Rien ne justifie la tenue d'élections régionales anticipées. Nous n'avons pas assez de garanties".

Le président de la Catalogne avoue malgré tout l'avoir envisagée. La session du parlement catalan a été reportée à 18h00.

Désormais, "il revient au parlement (catalan) de déterminer les conséquences de l'application contre la Catalogne de l'article 155" de la Constitution, qui permet la suspension de l'autonomie de la région, a-t-il ajouté.

>>> L'article 155 de la Constitution espagnole

Vendredi, le Sénat espagnol doit décider s'il accorde au chef du gouvernement conservateur Mariano Rajoy le pouvoir de destituer l'exécutif indépendantiste catalan, la mise sous tutelle de sa police, son Parlement et ses médias publics le temps d'organiser dans la région des élections qui remettent tout à plat.

>>> S'il persiste, Puigdemont n'aura plus aucun pouvoir samedi    

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK