Canada: un débat électoral en français sur le Québec

Drapeau québécois
2 images
Drapeau québécois - © ERROL MCGIHON (archives EPA)

La question de l'avenir du Québec a marqué ce mercredi le deuxième débat électoral entre quatre chefs des principaux partis du Canada, le souverainiste Gilles Duceppe réaffirmant avec brio l'aspiration de la province francophone à l'indépendance.

"La meilleure solution pour le Québec est d'avoir son propre pays", a dit Gilles Duceppe. Ce "pays souverain" pourrait rester lié au Canada dans un "grand ensemble économique et politique" comme il en existe en Europe, a-t-il ajouté.
Stephen Harper, qui a bien défendu ses positions la veille lors du débat en anglais, a paru moins efficace en français, une langue dans laquelle il est moins à l'aise que son grand rival, le libéral Michael Ignatieff. Fédéraliste né à Toronto, Ignatieff a rappelé que ses parents et ses grands-parents étaient enterrés au Québec et souhaité que les Québécois n'aient plus à choisir entre identité canadienne et identité québécoise.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK