Canada: les travailleurs du sexe n'auront plus de visas temporaires

Canada: les travailleurs du sexe n'auront plus de visas temporaires
Canada: les travailleurs du sexe n'auront plus de visas temporaires - © Mauricio LIMA (archives AFP)

Les travailleurs du sexe qui demandent un visa temporaire pour le Canada se verront systématiquement opposer une fin de non-recevoir à compter de ce mercredi, a annoncé le ministère canadien de l'Immigration.

Le ministre Jason Kenney a présenté cette décision comme une mesure de prévention "contre le risque d'exploitation sexuelle".

"Les Canadiens et Canadiennes veulent un système d'immigration ouvert et juste, et non un système qui peut servir à exploiter des gens", a-t-il expliqué.

"En empêchant les travailleurs étrangers temporaires d'accéder à ces professions, on contribue à protéger les personnes vulnérables, car on leur évite de se retrouver dans ce type de situations", a fait encore valoir le ministre.

Cette mesure frappe surtout les étrangers cherchant à travailler dans des bars de strip-tease, les services d'escortes et les salons de massage.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK