Cameroun: sept personnes tuées lors d'attaques de Boko Haram dans le nord

Cameroun: sept personnes tuées lors d'attaques de Boko Haram dans le nord
Cameroun: sept personnes tuées lors d'attaques de Boko Haram dans le nord - © NIGERIAN ARMY - AFP

Sept personnes ont été tuées depuis dimanche, dont trois décapitées, lors d'attaques des islamistes nigérians de Boko Haram dans l'Extrême-Nord du Cameroun, en proie depuis plusieurs jours à des attentats-suicides, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

"Des membres de Boko Haram ont décapité trois personnes dimanche" après avoir attaqué deux villages voisins, Tchebe-Tchebe et Dzaba, à une dizaine de km de la frontière nigériane, a affirmé une source sécuritaire en poste dans la région.

Les assaillants ont "incendié les concessions des villageois (terrains regroupant plusieurs habitations, NDLR) et une église catholique", a ajouté la source.

Ces informations ont été confirmées par une autre source sécuritaire locale. D'après cette source, l'accès difficile à ces localités, situées dans une zone montagneuse, a compliqué l'intervention des militaires déployés dans le nord du pays pour lutter contre Boko Haram.

Par ailleurs, quatre personnes ont été tuées dans la nuit de dimanche à lundi lors d'une incursion du groupe islamiste dans la localité d'Afadé (Extrême-Nord), frontalière du Nigeria, a-t-on appris auprès de la gendarmerie camerounaise.

"Boko Haram a attaqué la ville d'Afadé vers une heure du matin", incendiant "la brigade de gendarmerie et un poste de détachement militaire", a affirmé un responsable régional de la gendarmerie. Selon cette source, "un gardé à vue (de la gendarmerie) a été égorgé" par les assaillants. Outre cette victime, trois autres personnes qui se trouvaient en garde à vue "ont été tuées dans l'incendie de la gendarmerie", portant le bilan de l'attaque à 4 morts.

Cette région est depuis deux ans la cible régulière de raids meurtriers et d'enlèvements attribuées à Boko Haram. Mais depuis deux semaines, elle est le théâtre d'attentats-suicides sans précédents sur le territoire camerounais.

Samedi soir, une kamikaze adolescente s'est fait exploser, tuant au moins 20 personnes et blessant 79 autres dans la ville de Maroua (Extrême-Nord). Il s'agissait du cinquième attentat-suicide en deux semaines.

Et aussi

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK