Burundi: des milices de jeunes liées au parti au pouvoir sèment la peur

Des milices sèment la peur au Burundi (illustration)
Des milices sèment la peur au Burundi (illustration) - © JOSE CENDON - BELGAIMAGE

Alors qu'on commémore le 20e anniversaire du génocide au Rwanda, la situation du Burundi, le pays voisin, devient inquiétante. Si bien que l'ONU a réagi cette semaine. À l'origine de ces inquiétudes, les actions de Imbonerakure. Des milices de jeunes liées au parti au pouvoir qui sèment la peur depuis des mois dans les collines burundaises.

Le pouvoir les présente comme inoffensifs mouvements de jeunesse, mais les habitants ont peur. Ces jeunes qui font du sport dans les collines sont armés jusqu'aux dents, ils harcèlent et intimident les Burundais.

Ces milices de jeunes sont formés par le parti au pouvoir, le CNDD FDD. Un document confidentiel des Nations unies signale des distributions d'armes à ces jeunes, mais aussi à des soldats démobilisés. Les aurotiés burundaises parlent de mensonges.

Mais les chancelleries occidentales s'inquiètent et demandent des explications au gouvernement burundais. Le président Nkurunziza est au pouvoir depuis 2005, il a été réélu en 2010. En principe, il ne peut pas briguer de 3e mandat, mais évidemment, il est très tenté.; il a voulu changer la constitution dans ce sens, mais le parlement a rejeté cette reforme. Il aurait donc peut être l'intention de fomenter des troubles pour justifier son maintien au pouvoir.

L'opposition proteste, mais elle est sérieusement menacée. En mars, 69 manifestants ont été arrêtés et le principal leader de l'opposition, inculpé pour insurrection armée, est en fuite.

Françoise Wallemacq

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK