Burkina Faso : une nouvelle attaque fait une dizaine de morts parmi les soldats

"Une dizaine" de soldats tués dans une nouvelle attaque dans le nord du pays, selon des sources sécuritaires.

Une dizaine de soldats burkinabé ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi lors d'une attaque contre un détachement militaire à Hallalé, dans le nord du Burkina Faso, ont rapporté mercredi à l'AFP des sources sécuritaires.

"Une patrouille du détachement militaire de Namssiguia a été attaquée dans la nuit de mardi à mercredi", a déclaré à l'AFP une source sécuritaire. "Une dizaine de militaires ont été tués dans cette embuscade qui a eu lieu à Hallalé", localité située près de Tongomael, dans la province du Soum.

Ce mercredi, le Burkia Faso a subi la pire attaque djihadiste depuis cinq ans faisant 42 morts.

Trente-cinq civils, dont 31 femmes, et sept militaires (quatre soldats et trois gendarmes) ont été tués dans cette attaque armée non revendiquée, menée mardi à Arbinda, près de la frontière malienne, qui a visé à la fois le détachement militaire et la population civile.


►►► Lire aussi : attaque au Burkina : 35 civils tués, dont de nombreuses femmes


Selon l’état-major des armées burkinabè, la riposte a permis de tuer "80 terroristes". "Une centaine de motos, de l’armement et des munitions en grande quantité ont également été récupérés" sur les jihadistes en fuite.
 

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK