Buenos Aires: explosion d'un engin artisanal au pied des bureaux de l'UE

Un engin artisanal explose au pied des bureaux de l'Union européenne à Buenos Aires
Un engin artisanal explose au pied des bureaux de l'Union européenne à Buenos Aires - © JUAN VARGAS (AFP)

Un engin apparemment de confection artisanale a explosé mardi matin devant l'édifice abritant les bureaux de l'Union européenne à Buenos Aires, en Argentine, provoquant de légers dégâts matériels sans faire de blessés, a-t-on appris auprès de la police.

"Nous pouvons confirmer qu'il s'agit d'un engin explosif mais le parquet n'a autorisé la diffusion d'aucune information car l'enquête est en cours", a indiqué à l'AFP une source au service de presse de la Police fédérale.

Le vice-ministre argentin des Affaires étrangères, Eduardo Zuain, a pris contact avec l'ambassadeur de l'UE en Argentine pour lui transmettre "la solidarité du gouvernement", a indiqué la Chancellerie dans un communiqué.

"Le peuple et le gouvernement argentins condamnent cet acte, comme toute forme de violence", ajoute le texte.

L'explosion s'est produite peu de temps après que deux inconnus ont abandonné un sac à dos devant la porte du bâtiment, a raconté un agent de sécurité à la télévision, précisant que tout avait été enregistré par les caméras de surveillance.

Le ministre des Affaires étrangères, Hector Timerman, a plusieurs fois mis en cause ces derniers jours l'Union européenne, qu'il accuse de vouloir exclure l'Argentine des négociations entre l'UE et le bloc sud-américain du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay) pour l'établissement d'un traité de libre-échange, en mesure de rétorsion à la décision argentine de nationaliser la compagnie pétrolière YPF, contrôlée par l'espagnole Repsol.

L'UE a seulement critiqué cette décision, sans donner suite à une déclaration espagnole évoquant effectivement la possibilité de poursuivre les négociations UE/Mercosur sans l'Argentine.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK