Brigitte Macron: de la professeur "adorée" à la "première dame" (vidéos)

Avec Emmanuel Macron élu président de la République française, Brigitte Trogneux devient "Première Dame".

Elle sera loin d'être une potiche, ses anciens élèves en sont persuadés. Emmanuel Macron l'avait d'ailleurs lui-même exprimé lors d'un meeting le 8 mars dernier au théâtre Antoine à Paris: "Elle aura à ce moment-là, ce rôle, cette place, cette exigence, pas dissimulée, pas derrière un tweet ou une cachette. Elle l'aura à mes côtés".

Marianne, une des anciennes élèves de celle qui était alors connue comme "Madame Auzière" au lycée d'Amiens, en est d'ailleurs persuadée: "Ce serait comme si elle devenait elle-même présidente. Son mari me donne l'impression d'être sa marionnette dont elle tirerait les ficelles. Je reconnais d'ailleurs sa pugnacité et son perfectionnisme à travers lui: je pense que c'est elle qui l'a façonné pour en arriver là où il se trouve".

Qui est vraiment Brigitte Trogneux-Auzière-Macron?

Cela fait beaucoup de patronymes pour une seule femme, qui naît Brigitte Trogneux le 13 avril 1953 à Amiens dans une famille de chocolatiers. Elle devient Auzière en 1974, en épousant André-Louis, un... banquier (au Crédit du Nord), dont elle a trois enfants: Sébastien (en 1975), Laurence (1977) et Tiphaine (1984).

Son mari me donne l'impression d'être sa marionnette dont elle tirerait les ficelles.

La suite, beaucoup de gens la connaissent, car l'histoire a été racontée par Paris Match en avril 2016, alors qu'Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, venait de tout juste lancer son mouvement politique "En Marche" (il dira d'ailleurs par la suite que c'était "sans doute une maladresse" et "pas une stratégie que l’on reproduira"): après avoir obtenu son diplôme de lettres, Brigitte Auzière enseigne le français et le latin au lycée La Providence d'Amiens. Elle y anime surtout un atelier de théâtre, où elle fait la connaissance du jeune Emmanuel Macron alors inscrit en classe de seconde, tout comme sa fille Laurence.

A la fin d’année, il joue un épouvantail dans l’adaptation du recueil de pièces de théâtre La Comédie du langage, de Jean Tardieu. 

Sa professeur est subjuguée. "Je me souviens très très bien. Je trouvais qu’il était incroyable sur scène, quelle présence !" explique Brigitte dans le documentaire "Emmanuel Macron, la stratégie du météore", diffusé par France 3. L’année suivante, ils se rapprochent encore en adaptant une nouvelle oeuvre. "L'écriture nous réunissait chaque vendredi et a déclenché une incroyable proximité", confie Brigitte à Paris Match. "Il n’était pas comme les autres, ce n’était pas un ado, j’étais totalement subjuguée par l’intelligence de ce garçon". 

Le jeune Emmanuel finit par déclarer sa flamme à sa professeur, qui se refuse à aller plus loin même si elle est déjà sous le charme de cet élève.

Il faut dire que "Madame Auzière" est une prof à laquelle on s'attache, si l'on en croit ses anciens élèves. "Elle faisait partie de ces profs marquants comme on en rencontre peu durant sa scolarité, nous explique Marianne. Elle était passionnante et passionnée, très impliquée pour ses élèves. Avec une autorité naturelle, un charisme indéniable, mais aussi un côté maternel: tout le monde l'adorait!"

Gauthier confirme : "Elle fait partie des professeurs qui nous laissent une bonne image tant sur le plan humain que sur le plan pédagogique. Je n'étais pas le meilleur des élèves, et c'est elle qui a contribué à mes bonnes notes au bac Français. En plus, elle nous a inculqué une certaine philosophie de vie notamment basé sur le travail et les efforts mais tout cela dans la bonne humeur. En première une citation était écrite dans la classe à sa demande pour ne jamais l'oublier. "Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire viennent aisément", une citation qu'elle aimait beaucoup.

En 2008, alors qu'elle vient de devenir officiellement "Madame Macron" et qu'elle quitte le lycée, ses anciens élèves créent carrément un groupe "Fan de Brigitte Auzière Macron", où ils clament leur admiration pour "la prof la plus géniale de l'établissement". S'y mêlent les commentaires de ses anciens élèves à Amiens et ceux du Lycée "Franklin" Saint-Louis de Gonzague à Paris.

4 images
Brigitte Macron: de la professeur "adorée" à la possible future "première dame" © Tous droits réservés

Les élèves de la future Madame Macron lui offrent un cadeau... et postent la vidéo sur Facebook

Il s'agit de l'anniversaire de notre très chere prof de français qui est fait par la classe de 1ère ES 2 en 2006-2007 En esperant que vous ayez garder un bon souvenir de sa et ke vs avez garder les photos

Publié par Alexis Jsn de Ct sur vendredi 18 janvier 2008

Elle croit se protéger en conseillant au jeune Emmanuel de faire sa terminale au prestigieux lycée parisien Henri IV. Il part...mais lui fait la promesse de revenir : "Je vous épouserai" affirme-t-il.

Il le fera effectivement le 20 octobre 2007, après de brillantes études qui l'ont vu passer par Sciences Po et l'ENA. Entretemps, Brigitte Auzère l'a vu en cachette, avant de divorcer. Elle emménage à Paris avec lui, alors qu'il est encore étudiant et change d'établissement pour être auprès de lui.

A ses côtés, comme professeur politique

Lorsqu'il devient un homme public, secrétaire général adjoint de l'Elysée en 2012 puis ministre de l'Economie en 2014, elle s'adapte et arrête d'enseigner. Mais pas son influence sur son ancien élève: "Elle lui donne sans doute ce supplément de maturité qui fait la différence", déclarait Bernard Spitz, patron de la fédération française des assurances  au Temps. "Elle fonctionne comme une professeure politique. Elle sait distinguer la com' du reste" y renchérit un membre de l'entourage du candidat à la présidence. 

Et ce même si elle a parfois du mal avec l'insistance et le persiflage sur leur vingt ans d'écart.... qu'on ne signalerait pas dans le sens inverse : "Cette injustice peut me mettre en colère." admettait-elle aux médias. Et puis circulent "pas mal de fausses informations à son égard" fait remarquer Gauthier, son ancien élève.

Pour se convaincre de son importance, il suffit d'écouter Marianne, l'ancienne élève de Brigitte: "Bien que son mari ne me convainc pas politiquement, je garderai toujours d'elle l'image d'une femme brillante qui sort réellement de l'ordinaire. Avec de nombreuses qualités humaines". Reste à son jeune mari d'être aussi convaincant qu'elle...

Sujet du 13h du mardi 09 mai:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK