Brigade anti-aérienne américaine en Europe: une première depuis la Guerre froide

Elle est chargée de commander et de coordonner durant les neuf mois de sa présence en Europe les opérations des bataillons.
Elle est chargée de commander et de coordonner durant les neuf mois de sa présence en Europe les opérations des bataillons. - © JOSEPH EID - AFP

L'armée de terre américaine a déployé en Europe, pour la première fois depuis la fin de la Guerre froide, une brigade de défense anti-aérienne en Europe dans le cadre de l'opération "Atlantic Resolve", destinée à rassurer les membres est-européens de l'Otan face à une Russie jugée "agressive", rapportent des médias américains.

L'état-major de la 678e brigade d'artillerie de défense anti-aérienne, composée de plusieurs bataillons, s'est installé fin mars dans la ville de garnison américaine d'Ansbach, près de Nuremberg (sud de l'Allemagne). Cette unité de l'US Army, commandée par le colonel Richard Wholey, appartient à la Garde nationale de l'Etat de Caroline du sud.

Contrer une éventuelle agression russe

Elle est chargée de commander et de coordonner durant les neuf mois de sa présence en Europe les opérations des bataillons qui lui sont subordonnés et qui vont à leur tour se déployer pour des exercices dans plusieurs pays européens. Ils sont principalement équipés de missiles anti-aériens à courte portée.

L'US Army a retiré ses systèmes anti-aériens d'Europe en réduisant ses effectifs après la fin de la Guerre froide. Mais elle estime que cette capacité lui fait défaut face à la Russie, selon le journal Stars and Stripes.

Les Etats-Unis ont lancé sous l'administration Obama l'opération baptisée "Atlantic Resolve" qui vise à dissuader une éventuelle agression russe et à rassurer les membres est-européens de l'Otan, dont les pays baltes et la Pologne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK