Brexit: tensions à Londres lors de protestations pour et contre le Brexit

L'ambiance s'est tendue à plusieurs reprises samedi à Londres lors de protestations en faveur et contre le retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne. D'après l'agence de presse PA, la police a dû séparer des groupes de centaines de personnes à Parliament Square. Des attaques isolées perpétrées par des supporters du mouvement d'extrême droite Football Lads Alliance (FLA) à l'encontre d'opposants au Brexit et de policiers ont également été signalées.

Le FLA avait appelé ses membres à manifester pour le Brexit.

Anna Soubry, une ex-députée conservatrice et opposante au Brexit, a annulé le discours qu'elle devait donner à Parliament Square, par crainte de violences. "Je suis une députée et j'ai le droit de m'exprimer et je ne devrais pas avoir peur, mais c'est très très très dérangeant et, en fait, je suis vraiment effrayée", a-t-elle confié à l'agence britannique PA.

Parmi les manifestants, des centaines de personnes se sont aussi réunies près de Downing Street pour demander la démission du Premier ministre Boris Johnson. Celui-ci a promis de faire sortir le Royaume-Uni de l'Union européenne dès le 31 octobre, "avec ou sans accord".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK