Brexit: nouveau coup dur pour Theresa May qui perd un vote clé au Parlement

Theresa May, affaiblie par plusieurs revers, a défendu bec et ongles le bien-fondé de son accord sur le Brexit mardi devant le Parlement en ouvrant cinq jours de débats qui se solderont par un vote sur le texte, déterminant pour l'avenir du Royaume-Uni.

Signe de l'extrême faiblesse de la Première ministre britannique, son gouvernement a perdu mardi un vote clé sur le Brexit, juste avant le début des débats.

Les députés ont estimé, à 311 voix contre 293, que le gouvernement avait commis un "outrage au Parlement" en refusant de publier l'intégralité d'un avis juridique sur l'accord de Brexit, âprement négocié durant 17 mois avec Bruxelles.

"C'est très significatif sur les plans constitutionnel et politique. Le fait que cette Chambre estime que tout le gouvernement a commis un outrage est sans précédent", a commenté le député de l'opposition travailliste Keir Starmer.

Face à ce nouveau coup dur, le gouvernement conservateur a immédiatement fait amende honorable et promis de publier "l'avis final et complet" rédigé par l'Attorney General (membre du gouvernement chargé de le conseiller juridiquement) "demain" (mercredi).

Ce vote a retardé de plusieurs heures le début de cinq jours de débats parlementaires sur le traité de retrait du Royaume-Uni de l'UE, qui risque fort d'être recalé par la chambre des Communes lors d'un vote historique le 11 décembre.

Brexit: ambiance tendue au parlement britannique ce 04 décembre

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK